Inscription Contact LE MAG

Mariage pour Tous – GLamour pour tous

Les grandes étapes de l’histoire des droits homosexuels en France.

Le mariage gay est en vigueur en France uniquement depuis le 23 avril 2013. La France étant le 9ème pays européen à avoir autorisé le mariage gay. Malheureusement, de nombreux débats furent violents et houleux rappelant que les droits des homosexuels ; et notamment leur droit a fonder une famille, divisent encore bon nombre de français de nos jours. Nous allons donc à travers 3 dates définir les grandes étapes de l’histoire des droits homosexuels.

4 août 1982 : La dépénalisation de l’homosexualité.

Une des avancées majeures avec l’élection de François Mitterrand ; est la dépénalisation de l’homosexualité en 1982, sous l’impulsion du ministre de la Justice Robert Badinter. Plus précisément, la loi supprime toute pénalisation de l’homosexualité impliquant des personnes de plus de quinze ans, âge de la majorité sexuelle. Le second annule l’aggravation de l’outrage à la pudeur s’il s’agit d’un acte homosexuel. De plus, toutes les fiches de police qui recensaient les personnes homosexuelles sont détruites.

Avant cette date, la Révolution française avec le code pénal de 1791 dépénalise déjà l’homosexualité. Le code civil de Napoléon en 1810 ne reviendra pas dessus, cependant l’homosexualité reste profondément rejetée par la société française.

La 4e République qualifiera l’homosexualité de fléau social. En 1968, la France ratifie même la classification des maladies mentales de l’OMS, dans laquelle figure l’homosexualité. Elle ne le retirera qu’en 1981. Il faudra attendre mai 1993 pour que l’OMS ne considère plus l’homosexualité comme une maladie mentale.

15 septembre 1999 : Le vote du Pacte Civil de Solidarité (PACS).

Le Pacte Civil de Solidarité (PACS) est adopté par l’Assemblée Nationale malgré les protestations d’une partie de la population. Permettant aux personnes de s’associer sans pour autant vivre en concubinage ; ou répondre aux contraintes légales demandées pour le mariage ; il a été avant tout conçu comme une étape vers le mariage gay. Mais c’est justement ce point qui fait débat ; la droite et les associations traditionalistes et catholiques ne souhaitant pas cautionner un texte qui reconnaît le couple homosexuel en lui ouvrant un statut. Cependant le PACS connaîtra un rapide succès pour les couples hétérosexuels et homosexuels.

Le PACS donne ainsi de nouveaux droits fiscaux et de succession aux homosexuels.

23 avril 2013 : autorisation légale du mariage gay.

Avec l’adoption de cette loi, la France devient le 9ème pays de l’Union européenne à autoriser le mariage gay, et le 14ème pays dans le monde.

Le mariage pour les couples de personnes de même sexe est autorisé en France par la loi du 17 mai 2013. Cette loi rend désormais possible l’adoption conjointe par les couples homosexuels mariés et l’adoption de l’enfant du conjoint au sein d’un couple marié.

Néanmoins et malheureusement… les préoccupations de certaines personnes fermées d’esprits vis-à-vis de cette loi, ont donné lieu à des manifestations anti mariage gay. Le contexte des manifestations contre le mariage homosexuel entraînent une hausse des agressions homophobes.