06 48 47 48 29

reconnaître-une-lesbienne-GLamour-pour-tousComment reconnaître une lesbienne ?

Nous avons pu le voir dans l’un de nos précédents articles, pour les lesbiennes, faire des rencontres n’est pas chose facile.

Il y a une absence de prise en compte de la réalité lesbienne, les regards étant plutôt concentrés sur les gays. Au-delà de ce constat, une des principales difficultés qui se pose aux lesbiennes, est de ne pas être reconnues par leurs consœurs ! Du coup, aborder ou se faire aborder devient une chose difficile. Quels sont les signes qui peuvent aider à faire la différence ? Comment reconnaître une lesbienne ? Tentons d’apporter quelques éléments de réponses…

L’orientation sexuelle n’est pas une information qui saute forcément aux yeux. De plus, la société ne nous aide pas puisque tout le monde est d’abord « présumé » hétérosexuel. Rencontrer une lesbienne n’est donc pas chose aisée. Il faut absolument éviter de tomber dans certains stéréotypes, tel que la lesbienne qui a forcément un côté masculin car. En effet, contrairement à ce que l’on croit, elles ne sont pas forcément les plus majoritaires.

Pour preuve, de plus en plus de lesbiennes n’hésitent pas à afficher clairement leur féminité. En effet, elles s’expriment au travers de talons, jupes, maquillage, cheveux longs et toutes autres choses synonymes de féminité. Il y a des filles et des femmes de tous les styles, de tous les goûts et de tous les genres chez les hétérosexuels comme chez les lesbiennes, ou les gays. Le physique ou le style vestimentaire n’est donc pas (toujours) un critère auquel on doit se fier. Mais d’autres petits trucs peuvent également vous aiguiller.

S’assumer

Pour les moins timides d’entre vous, ceux qui sont le plus à l’aise avec leur homosexualité, le fait de le révéler directement peut être une option. Au moins, vous serez fixés dès le début. Néanmoins, ce choix peut être risqué, si vous sentez que la personne en face de vous ne semble pas avoir une grande ouverture d’esprit. Il n’est pas forcément bon de se lancer au risque de faire face à une réaction de rejet.

Prendre son temps

Ce qui peut vraiment vous aider, c’est de prendre le temps. Prendre le temps de faire un minimum connaissance. Cela vous permettra de parler de différentes choses, vous pourrez vous faire votre propre opinion. Sans trop être direct, vous pouvez aborder de façon détournée, un sujet en rapport avec l’homosexualité. Il peut s’agir d’un film avec des personnages homosexuels, d’artistes ou personnages gais ou lesbiens. Dans ces moments-là, le non-verbal a une importance capitale, les réactions, le degré d’acceptation et de tolérance, son regard, son attitude envers vous. Les premières fois, ces signes ne vous sembleront pas forcément évidents. Cependant, à force de discussions et de rencontres, tout deviendra plus clair.

Aussi, beaucoup de lesbiennes ont l’habitude de se distinguer à travers certains symboles. Des symboles tels que la bague au pouce ou la présence de couleurs rouge, orange, jaune, vert et violet dans les vêtements ou accessoires. Si vous voulez vous faire remarquer de manière discrète, pourquoi ne pas commencer par ça ?

Enfin, si vous avez envie de rencontrer des lesbiennes sans avoir à vous poser la question de leurs orientations, l’un des meilleurs moyens reste les agences spécialisées qui vous permettront de faire des rencontres sélectives et de qualité.